Des nouvelles de Mathieu PONTAIS

On l'avait quitté prudent fin de saison dernière en annonçant que son seul objectif était la participation à l'étape de Silverstone en Mars 2018. Quelques mois plus tard, et puisque l'appétit vient en mangeant, Mathieu PONTAIS achève une nouvelle saison « très réussie » en championnat d'Europe catégorie GT. 

Après être montés sur la 3ème marche du podium aux 12h de Silverstone et s'être adjugés une très belle 2ème place sur le célèbre circuit d'Imola en Italie, Mathieu PONTAIS et MJC Automobiles - l'association qu'il a créé qui est sponsorisée par Distinxion - avaient pris date pour les 24h de Barcelone les 07, 08 et 09 Septembre derniers, circuit incontournable du calendrier de la Formule 1.

PONTAIS 3Ne pouvant se présenter à la dernière course à Spa Francorchamps en Belgique, la Catalogne aura donc été leur dernier terrain de jeu. Sous les combinaisons de Porsche Lorient Racing représentée par 2 équipes, mais avec le logo bleu de Distinxion en prime, le pilote et ses 3 acolytes décrochent une 2ème place miraculeuse après avoir frolé la catastrophe. « On a eu une sortie de route dès les 2 premières heures et cumulé près de 45 minutes de retard » explique le restaurateur nantais de profession. Une vingtaine d'heures plus tard, après un travail de titan et une prise de risque maximale, la bande de copains et toute l'équipe technique - soit près de 14 personnes au total - sabraient le champagne ! « Tout le monde a fait un travail remarquable pour combler le retard. Remonter jusqu'à la 2ème place avec près de 70 voitures présentes, c'est vraiment fort ». Cerise sur le gâteau, les 2 voitures de Porsche Lorient Racing finissent 1er et 2ème de la spéciale !

Un duel acharné entre les 2 cylindrées et un suspense total pour le titre de champion d'Europe avant la dernière course dans la province de Liège : « On était 2ème au classement général avant Barcelone, juste derrière l'autre voiture du Porsche. Les rôles s'inversent désormais donc j'éspère qu'on pourra aller au bout ». Aller au bout d'un championnat qui offrirait un premier sacre européen à toute l'équipe.

Pontais 4Quel que soit le destin réservé, la saison restera « bien sûr très satisfaisante », à l'image des résultats enregistrés depuis mai 2017 avec 4 courses, 3 podiums et 1 victoire... à ce jour. « C'est la première fois que je participe à autant de courses en une saison, dans un championnat aussi relevé. Toutes les manches étaient très plaisantes sur des circuits mythiques de Formule 1 » .

Si il espère donc couronner cette saison 2018 par un titre européen que ses coéquipiers tenteront de décrocher le mois prochain, l'un des chouchous de Distinxion ne se projette pour l'instant pas plus que ça pour l'avenir. « On verra. Cela dépendra de plein de paramètres » explique l'intéréssé qui ne « sait pas encore de quoi son avenir sera fait pour 2019 ».

Une certitude à ce jour avec la participation aux 24h de Dubai, première course internationale de l'année.

distinxion 2016

rugby championship 2016

bandeau distinxion footer