Burnhaupt-le-Haut

Burnhaupt, citadelle hautement imprenable

Focus sur la performance XXL du FC Burnhaupt Le haut 2, meilleure défense du challenge 2016 des Défis du Foot.
Enzo LUMIA et Christophe HILPIPRE, figures incontournables du club, nous dévoilent les coulisses de cet exploit.

« Convivialité, respect, bonne humeur » : des mots qui reviennent souvent quand on évoque le FOOTBALL CLUB BURNHAUPT LE HAUT, « club de village », comme aime à le rappeler Enzo LUMIA, trésorier du club.
250 licenciés, - jeunes et moins jeunes - tapent ainsi le ballon chaque week-end avec une vision commune de leur sport : « C'est la force du club » témoigne Christophe HILPIPRE, coach de l'équipe séniors 2 : « La plupart des joueurs du groupe séniors ont été formés chez nous et évoluent ensemble depuis longtemps, les autres sont issus des villages avoisinants ».

Loin du football paillettes & business, le FCBLH mise sur une ambiance, un partage, et des valeurs inscrites au coeur du projet sportif : « Personne n'est payé ! Les gars restent au club tout simplement parce qu'ils s'y retrouvent ! Au niveau du jeu tout d'abord, mais aussi grâce aux petites attentions quotidiennes portées par l'ensemble du club. Et puis ça reste une belle bande de potes avant tout » sourit celui que l'on surnomme BIP partout en Alsace ... voir en France !

Aussi, malgré nombre de sollicitations des « clubs du haut », tous - ou presque - font le choix de la stabilité sans céder aux appels de l'argent facile et aux fameuses « primes de match promises » précise Enzo LUMIA en témoin privilégié ...
Une identité et un sentiment d'appartenance à souligner - là ou le football amateur se calque de plus en plus sur les dérives du foot pro - et qui permet au club d'enrichir qualitativement son effectif chaque année, avec un taux de départ proche du ... néant et un recrutement ciblé !

Côté terrain justement - conséquence de cette politique sportive - l'équipe réserve coachée par Christophe HILPIPRE s'est ainsi adjugé la 3ème édition NATIONALE des DEFIS du FOOT - catégorie meilleure défense - avec 7 petits buts encaissés en 22 matchs :
« C'est d'abord une fierté » réagit d'emblée l'homme aux finances du club avant d'ajouter : « On est très content de pouvoir être mis en avant grâce à ce challenge : bravo au staff technique et merci à DISTINXION ! »

« C'est notre petit exploit » savoure de son côté "BIP", grand artisan de cette performance synonyme de montée à l'étage supérieur : « Honnêtement on travaille au quotidien pour ça. L'idée c'est aucun but à chaque match ! C'est une vraie volonté du staff séniors depuis plusieurs années, même si ça nécessite un investissement des joueurs, une longue préparation physique et surtout tactique puisqu'on travaille en zone » détaille l'ancien ... stoppeur de l'équipe fanion.
« Sur les sept buts encaissés, trois l'ont été par des joueurs de champs reconvertis gardiens pour l'occasion » précise le technicien, comme pour souligner davantage un exploit déjà exceptionnel ...

Une cage inviolée synonyme de déficit offensif ? « Pas du tout » répond chiffres à l'appui celui qui entame sa vingtième saison au club, en rappelant les 93 buts marqués par son escouade ...

Une perf qui ne doit donc rien au hasard, et qui est amenée à perdurer pour cette nouvelle saison : « C'est l'identité du club. L'objectif c'est le même nombre de buts encaissés avec une nouvelle montée au bout » conclût, confiant, un Christophe HILPIPRE qui avait repris les reines de l'équipe en début de saison dernière pour ... « dépanner ».

distinxion 2016

rugby championship 2016

bandeau distinxion footer